Comment quitter son job sans démissionner ?

 

Comment quitter son job sans démissionner ?

Depuis quelque temps, le stress vous gagne, votre motivation est en berne, vous quittez la maison le matin et vous vous demandez comment quitter votre travail sans démissionner? Même s’il existe des cas particuliers dans lesquels la démission ouvre droit à une indemnité de chômage, (quelques cas de déménagement, mariage, PACS, …), la démission a l’inconvénient majeur de ne pas être soutenue par Pôle emploi.

Vous voulez changer d’emploi, créer votre start-up, suivre une formation professionnelle ou vous engager dans une conversion. Si vous souhaitez quitter votre emploi sans recourir à une procédure de démission qui vous prive de certains droits, alors la rupture conventionnelle devrait vous convenir … A condition, bien entendu, que votre employeur soit coopératif, car comme son nom l’indique, cette approche implique que les deux parties sont d’accord. Il est donc préférable de discuter préalablement de cette option avec votre employeur avant de lui envoyer votre candidature. En cas de rupture contractuelle, l’employé aura également droit au versement d’une indemnité de cessation d’emploi spécifique, dont le montant ne peut être inférieur à l’indemnité de départ légale.

Prendre la décision de quitter son travail est une chose. Le faire dans les règles en est une autre. De nombreuses questions doivent être posées pour éviter les erreurs grossières. Car la tentation est forte de déballer tout son ressentiment lors de sa maintenance ou de travailler le strict minimum pendant la période de latence avant son vol. Mais mieux vaut saisir la dernière occasion pour faire bonne impression: le monde est petit et il n’est pas exclu de trouver un collègue dans quelques années …